Du Sthtetl à New York

Au cœur de l’âme yiddish et de la comédie musicale américaine avec le Sirba Octet
& Isabelle Georges !

Création : 2009

Véritable feu d’artifice musical entre musique traditionnelle et comédie musicale : Virtuosité, émotions et claquettes pour une découverte des racines de la musique américaine !

« Après avoir mis en musique les mélodies de mon shtetl dans le programme A Yiddishe Mame, j’ai poussé les portes de la musique juive-américaine aux côtés de ma complice Isabelle Georges. En conjuguant nos univers, nous sommes arrivés à composer un concert qui grâce à Isabelle se transforme en spectacle. Elle y incarne une fille d’immigré en quête du rêve américain, le Sirba Octet s’ancre dans le shtetl en préservant les traditions. De Fiddle à Over the Rainbow, de A Yiddishe Mame à My funny Valentine, le concert et les cœurs balancent d’un continent à l’autre… ».

Richard Schmoucler, directeur artistique

AU CŒUR DE L’ÂME YIDDISH ET DE LA COMÉDIE MUSICALE AMÉRICAINE

Pour répondre à une commande du Festival d’Île-de-France en 2007, les musiciens du Sirba Octet s’associent aux multiples talents d’Isabelle Georges, chanteuse, danseuse et comédienne que les Anglo-Saxons appellent une triple-threat, et produisent le programme Du Shtetl à New York. Inspiré du documentaire Du Shtetl à Broadway réalisé par Fabienne Rousso-Lenoir, il retrace à travers la musique et le chant, l’odyssée de millions d’hommes et de femmes originaires de l’Europe de l’Est, depuis le Shtetl (village en yiddish) jusqu’à New York, berceau de la mixité et des influences musicales venues du monde entier. Un projet fondé sur le socle de la communauté yiddish qu’est la transmission et l’hérédité.

LE PARADIS AMÉRICAIN

Entre la fin du XIXe  siècle et la seconde guerre mondiale, plus de deux millions de juifs d’Europe de l’est quittent les Shtetl et émigrent aux États-Unis pour fuir l’antisémitisme et gagner le « paradis américain ». Ils fuient la pauvreté pour retrouver la misère et le cloisonnement social de l’Amérique. La désillusion n’encouragera pourtant aucun retour en arrière, les juifs s’intègreront grâce à leur créativité et les arts, la musique deviendra le point de ralliement de leur expressivité. Le maillage musical se forme sur le territoire américain et leur ouvre les portes de l’intégration. Les noms de famille s’américanisent, Gershowitz devient Gershwin, Rogazinsky devient Rodgers, Asa Yoelson devient Al Jolson…

Naissent alors quelques-uns des plus grands succès de la comédie musicale américaine et des standards de jazz. Du Shtetl à New York convoque les héros de cette aventure humaine et musicale comme Irving Berlin, Harold Arlen, Jerry Bloch, Sophie Tucker… et s’étend de la musique des Shtetl aux standards de l’âge d’or de la comédie musicale américaine. Le programme alterne entre le répertoire traditionnel, berceuses, jazz, ragtime et comédie musicale américaine. De Bessarabye à Over the Rainbow, de Rozhinkes mit Mandlen à My Funny Valentine…, le concert évolue en véritable feu d’artifice musical entre musique traditionnelle et comédie musicale : Virtuosité, émotions et… claquettes pour une découverte des racines de la musique américaine. Ameriké !

Du Shtetl à New York a été créé au Festival d’Ile-de-France en 2007 et est accueilli depuis sa création dans de nombreux festivals et dans des salles prestigieuses en France et à l’étranger. En octobre 2018, le Sirba Octet et Isabelle Georges s’envoleront pour une tournée en Chine.

Du Shtetl à New York a été invité par :

  • Le Théâtre de l’Européen (série de 17 dates),
  • La Cigale à Paris (5 dates),
  • Le Concertgebouw d’Amsterdam,
  • Le Festival Schleswig Holstein Musik en Allemagne,
  • Le Palais des Congrès d’Angers et Nantes,
  • Festival Radio Classique à l’Olympia,
  • Les Victoires de la Musique Classique en 2011,
  • La Halle aux Grains de Toulouse,
  • Le Festival d’Auvers-sur-Oise…