Tsuzamen

Sirba Octet et Chœur d'enfants

Création : 2021

« Tsuzamen » : Ensemble et unis contre l’oubli des génocides. Celui des juifs, des arméniens, des tziganes dont nous avons voulu métisser les répertoires pour que la fraternité s’incarne en musique. Ensemble pour la survivance des traditions populaires, symbole de l’harmonie sociale. Tsuzamen où les chants et les instruments seront les supports de la mémoire collective et un élan fraternel tourné vers l’avenir.

SIRBA OCTET & LE CHOEUR D’ENFANTS DE L’ORCHESTRE DE PARIS

Pour ce nouveau programme, la puissance régénératrice d’un chœur d’enfants s’est imposée à nous. Et pour cette création, s’associer à l’Orchestre de Paris qui soutient le Sirba Octet depuis ses débuts, en invitant son chœur d’enfants, était une évidence. Sous la direction de Lionel Sow et des chefs associés, Rémi Aguirre Zubiri et Edwin Baudo, il fera dialoguer les peuples et les histoires, et voyagera d’une langue à l’autre.

ARMENIAN, KLEZMER AND GYSPY MUSICS 

Si toutes les sociétés ont cultivé le chant, il n’a pas les mêmes fonctions pour chacune d’elles. Le chant accompagne la fête, les rituels, les événements dans la musique klezmer qui tient ses origines des musiciens ambulants qui parcouraient les villes, les ghettos et les shtetls.

La musique arménienne, mélange de musique folklorique et de musique sacrée évoque spiritualité, philosophie et lyrisme.

Celle des tziganes révèle une grande diversité de formes, de sources et de contenus, elle s’est nourrie de la musique des autochtones que les Roms, les Gitans, les Manouches côtoyaient dans leur nomadisme.

C’est l’écho de toutes ces cultures que le Sirba Octet jouera dans Tsuzamen. Dans un assemblage musical inédit se côtoieront l’histoire d’un vieux sage assis sous un arbre, celle des émois, celle des ténèbres et du massacre de Ponary qui a arraché un père à sa famille. Un chant à la gloire du Karabagh, triste histoire d’une région qui fait encore aujourd’hui de nombreux ravages humains, un poème de Károly Bari, Le Shavore, chant tzigane hongrois dédié aux enfants, une danse villageoise plus légère dialoguée entre filles et garçons sur le thème de la citrouille. Chants, berceuses, poèmes, socle nécessaire de traditions qui nouent des rapports essentiels entre les hommes.

UN ALBUM CHEZ MIRARE EN 2022

Le programme Tsuzamen fera l’objet d’un album édité chez le label Mirare, enregistré en live à la Philharmonie de Paris le 27 septembre 2021 avec le Chœur d’Enfants de l’Orchestre de Paris sous la direction de Lionel Sow et des chefs associés, Rémi Aguirre Zubiri et Edwin Baudo. L’album sortira en 2022.

Le Sirba Octet  reprendra ce programme avec d’autres chœurs d’enfants ou d’adultes à partir de la saison 2021.2022.

 

CHŒUR D’ENFANTS DE L’ORCHESTRE DE PARIS

Crée en 1976 par Daniel Barenboïm, le Chœur de l’Orchestre de Paris, composé exclusivement de chanteurs amateurs, partage depuis plus de 40 ans une histoire passionnante avec l’Orchestre de Paris. Il s’est jusqu’à lors produit pour des programmes symphoniques chorales sous la direction des chefs d’orchestre les plus prestigieux.

 Crée en 2014 par Lionel Sow, le Chœur d’enfants s’adresse uniquement aux enfants scolarisés du CM1 à la troisième, et ayant déjà une expérience musicale d’au moins un an. Cette formation peut se produire seule, aux côtés des autres chœurs, avec l’Orchestre de Paris ou d’autres orchestres invités. Ils sont encadrés par une équipe de 4 chefs associés (Rémi Aguirre Zubiri, Edwin Baudo, Marie Joubinaux, Béatrice Warcolllier), en étroite collaboration avec le chef de chœur Lionel Sow.
L’activité du chœur s’inscrit dans un cadre extra-scolaire, en partenariat avec 4 conservatoires : les conservatoires du 6ème, 13ème et 19ème arrondissements de Paris et le CRR93 d’Aubervilliers-La Courneuve.

Les cours s’organisent en deux parties, une partie assurée chaque semaine par et dans les conservatoires partenaires, une autre partie mensuelle assurée par l’Orchestre de Paris.

 

LIONEL SOW, DIRECTION

Lionel Sow a pris la direction du Chœur de l’Orchestre de Paris en septembre de 2011 avec un ambitieux projet de développement du chœur pour son installation à la Philharmonie (janvier 2015). En 2012, il crée l’Académie, en 2013 le Chœur de chambre, en 2014 le Chœur d’enfants et en 2015 le Chœur de jeunes.

Après des études de violon et de chant, Lionel Sow se tourne vers la direction de chœur et d’orchestre, il obtient au CNSM de Paris de nombreux premiers prix en harmonie, contrepoint, fugue, direction de chœur, chant grégorien, écriture et de contrepoint. Il obtient en 2005, le Certificat d’Aptitude à la direction d’ensembles vocaux.

En parallèle de ses études, Lionel Sow devient directeur musical de plusieurs ensembles vocaux.  Avec la maîtrise des petits chanteurs de Saint-Christophe, qu’il dirige dès 1995, il enregistre en 2000 le Requiem et les Lamentations de Jean Gilles, en 2003 la Matthaüs Passion de H.  Schütz et en 2004 les Geistliche Lieder de J. Brahms et A. Bruckner.

En 2000, il prend la direction artistique de l’ensemble vocal Les Temperamens et en septembre 2002 de la Maitrise Notre-Dame de Paris où il assure la direction du chœur d’enfants en devenant l’assistant de Nicole Corti. En 2006, il prend la direction artistique et pédagogique de l’ensemble de la Maîtrise de Notre-Dame de Paris. Depuis 2004, Lionel Sow est régulièrement amené à diriger le Chœur de Radio-France pour la préparation de programme a cappella ou avec orchestre.

L’ensemble de ses activités l’amène à collaborer avec de nombreux ensembles : l’Orchestre, le Chœur et la Maitrise de Radio-France, la Maitrise de Paris, le Chœur de l’Armée Française, l’ensemble Doulce Mémoire,  Sequenza 9.3, les Paladins, le San Francisco Symphony Orchestra, le Cleveland Symphony Orchestra, le West-Eastern Divan Orchestra… et de nombreux chefs d’Orchestre: Myung-Whun Chung, Fabio Biondi, John Nelson, R. Chailly, P. Jarvi, Yutaka Sado, James Conlon, H. Blomstedt, Michael Tilson Thomas, Leonardo Garcia Allarcon, Jaap van Zweden,  Bertand de Billy  et bien sûr Thomas Hengelbrock et Daniel Harding.

Lionel Sow enseigne régulièrement la direction de Chœur durant des stages de formation professionnelle et intervient lors de sessions auprès du département de musique ancienne et de la classe de direction d’orchestre du Conservatoire de Paris-CNSMDP.  En janvier 2017, il rejoint l’équipe pédagogique du département voix et direction de chœurs du CNSMD de Lyon. En janvier 2011, Lionel Sow a été nommé Chevalier des Arts et des Lettres.